Travailler moins. Travailler mieux.

Nous voudrions tous avoir plus de temps. Mais cela impliquerait de travailler moins. Tellement difficile et coupable de s’extraire de la cadence infernale, imposée de l’école à la retraite. 

Pourtant, il en va de votre santé … quand vous êtes lancé à 200km/h dans la vie, vous ne voyez rien passer : ni les amis, ni les amours, ni les enfants … ni même les projets, les collègues, les clients … les problème se suivent et se ressemblent …

Vos idées se figent

Votre esprit s’en retrouve comme paralysé. Impossible de réfléchir, de prendre du recul, de tenir plus de quelques secondes une pensée. Impossible de se fixer et encore moins de tenir un objectif personnel qui tienne en plus de 3 mots.

Les idées aussi inutiles qu’ennuyantes se succèdent.

L’urgence de ralentir

Ralentir, c’est prendre le temps. C’est prendre du recul sur ce qu’on fait. Pourquoi on le fait.

C’est poser son attention sur ce que l’on fait. Lui accorder de l’importance.

Travailler moins. Travailler mieux.

Lorsque vous accordez de l’importance à ce que vous faites, vous le faites bien. Vous le faites mieux. Plus vite, plus simple, plus utile.

Vous gagnez en productivité car vous travaillez moins mais vous produisez plus.

Le fruit de votre travail est plus sain, de meilleur qualité. Vous engendrez moins de défauts, ce qui conduit à un gain de temps pour votre équipe. L’entreprise y gagne en productivité.

Prenez une bonne pause

Comment porter une meilleure attention à votre travail ? Comment augmenter votre productivité ?Accordez-vous le temps d’une pause.

Prenez du recul. 10 minutes. 20 minutes. L’important est d’activer autre chose dans votre cerveau. Tous les moyens sont bon :

  • Allez respirer un coup d’air pur, en bas, loin des autres.
  • Promenez-vous dans les bureaux ou dans la rue. Observez sans rien dire, réfléchissez à ce que vous voyez, ce que ca vous inspire. Sans autre objectif que le plaisir de vous étonner.
  • Faites un petit jeu avec un collègue. Par exemple vous passer une balle tout en discutant de tout et de rien.

Respectez le timing de la pause

20 minutes maximum, 15 minutes minimum.

En dessous, vous n’aurez pas réussi à vous aérer le cerveaux, vous reviendrez encore l’esprit embrumé par les mêmes problématiques.

Au dessus, vous serez trop déconnecté et vous mettrez trop de temps à revenir à vos dossiers. N’oubliez pas que votre objectif doit rester l’efficacité et la productivité (même si un petit instant de plaisir ne fait pas de mal !)

2 réactions sur “ Travailler moins. Travailler mieux. ”

  1. Ping Comment entretenir l'esprit startup ? - La bonne pause

  2. Ping La pause café : comment la rendre efficace ? - La bonne pause

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.