louis-rené-lemaire

Tourner la page des grands groupes

Après un master en informatique de gestion et une expérience de développeur web, je rejoins en 2009 une société de services informatiques pour intégrer l’équipe web d’un grand constructeur automobile. Pendant plus de deux ans, je prends goût aux rencontres avec d’autres domaines que l’informatique. Après une autre mission au sein d’un groupe de Télécom, j’emménage à Nantes en 2012 pour rejoindre une agence web. Toujours chef de projet, le cadre de travail est très différent : petite équipe soudée à proximité des développeurs, pour des projets plus dynamiques.

L’improvisation théâtrale : de la passion à l’aventure entrepreneuriale

En parallèle, je rejoins en 2010 un cours de théâtre d’improvisation au sein de la LIP (Ligue d’improvisation de Paris). Le théâtre d’improvisation est une discipline où les comédiens construisent l’histoire en direct, sans texte ni mise en scène préétablie, en suivant leur inspiration et celle de leurs partenaires. C’est donc un exercice d’écoute, de prise de risque et de créativité hors normes. La passion naît immédiatement.
À Nantes en 2012, je rejoins une troupe étudiante et m’essaye à la direction d’ateliers. Cet exercice d’enseignement m’incite à une forte prise de recul vis-à-vis de la discipline. Depuis, 2014, je suis membre de la troupe d’improvisation « les Transbordeurs » et présente plusieurs spectacles publics par mois. Je donne également des cours de théâtre d’improvisation auprès d’un groupe d’adolescents au théâtre du TNT.

Agitateur de neurones

Avec la découverte de l’univers du design thinking en 2015, je monte un projet de reconversion professionnelle. L’idée ? Capitaliser sur mon triple parcours : coaching de théâtre d’improvisation, techniques de créativités issues du design thinking et rituels de management issues des méthodologies agiles.
Je rejoins pour 4 mois une jeune start-up Nantaise en octobre 2015 : The Insperience.co. Je participe alors à la création et à l’animation de journées d’innovation participative pour des collectivités et des entreprises. L’espace d’un jour ou deux, une dizaine d’employés d’horizons divers se retrouvent pour prendre du recul sur leur métier, s’intéresser à leurs clients et imaginer de nouveaux produits et services innovants. Qualifié « d’agitateur de neurones » par mon équipe, je me prend de passion pour les « ice-breaker », les petits jeux destinés à dynamiser le groupe et faciliter les rencontres.

Redonner de la valeur au collectif

En février 2016, le concept de Bonne Pause nait :
Et si on apportait ces techniques d’animation innovantes dans les bureaux, les écoles, les usines ?

Découvrez mes valeurs.